La quatrième dimension de l’univers : Le Temps Entre Science et Coran

Publié dans L'Univers


Dans cet article, nous proposons à nos chers internautes, une petite réflexion sur le concept du Temps vu par la science, et nous le comparons à celui du Coran. 

Dans un premier temps, et sans pour autant prétendre à l’exhaustivité, nous allons tenter de dégager quelques distinctions entre les différentes expressions du temps : temps humain, temps divin, temps objectif et temps psychologique. Nous tenterons ensuite de passer en revue les principaux outils que l'Homme a mis au point, pour apprécier et calculer cette quatrième dimension de son univers.

Son Trône était sur l’eau !

Publié dans L'Univers

L'eau de la Terre est plus ancienne que le Soleil. "Carnegie Institution for Science" (President Matthew Scott)
L’eau des océans terrestres pourrait provenir pour près de la moitié, de la nébuleuse interstellaire qui a donné naissance au Soleil et aux corps qui tournent autour. © Carnegie Science/MATTHEW SCOTT

 Il y a à peine un an et demi, que les chercheurs du cosmos ont fait une grande découverte : 50 %  de l’eau sur Terre est plus vielle que le soleil et son système. En nous référant à un article paru dans le journal français "Le Monde", et en puisant en profondeur dans certains Versets coraniques, nous allons nous rendre compte, que la Science moderne, découvre et explique ce que le Coran avait énoncé il y a 14 siècles et demi. Le Livre Sacré de l’Islam est donc sans aucun doute un "Livre du Ciel" et ne peut en aucun cas avoir été dit ou écrit par un homme du moyen âge, analphabète, aussi génial soit-il.
Dans cet article, nous commencerons par l’eau de pluie, générée par le cycle météorologique au sein de la stratosphère ; puis, nous évoquerons une autre eau venue d’un ciel plus lointain.

Les Trois Livres de l’Univers III

Publié dans L'Univers

D'après Hawking et ses collègues de la science du cosmos, le monde pourrait finir, par un grand effondrement ; ce serait une espèce d'implosion de tous ses éléments dans une infinité de trous noirs. Pour le Coran, notre univers disparaitra dans une série d'explosion et de désagrégation. Voyons le et ne vous lassez pas de certaines répétitions qui sont dues au style coranique. Je vais tenter malgré sa grande difficulté, d'organiser les Versets concernés, selon le processus chronologique de l'évènement: « Ils t'interrogent sur l'Heure ; à quand son échéance ? Dis (leurs) : soyez certains que sa connaissance n'appartient qu'à mon Seigneur ; Il est le seul à la mettre en évidence en son temps. Elle est lourde (de conséquences) autant dans les cieux que sur terre. Elle ne vous arrivera qu'en surprise. Ils te questionnent comme si tu en savais quelque chose. Dis leur : "assurez-vous ! Sa connaissance est détenue par Allah, mais de nombreuses gens ne savent (rien)" ». (S7-V187) ; [49] « Ils te questionnent sur la Dernière Heure, à quand son échéance ? Quelle nouvelle peux-tu en avoir »? (S79-V42) « Les mécréants ne cessent d'entretenir le doute (sur la vérité) jusqu'à ce que l'Heure leur arrive par surprise, ou que s'abatte sur eux le supplice d'un Jour stérile, (sans lendemain) ». (S22-V55) « N'attendent-ils que l'Heure qui leur arrivera par surprise ? Or, ses conditions sont déjà là ! Il ne leur servira à rien d'y penser lorsqu'elle leur arrivera ». (S47-V18) « C'est à Allah qu'appartient l'inconnu des cieux et de la terre ; et l'ordre de la Dernière Heure n'est que l'affaire d'un clin d'œil éclair, ou plus court encore ». (S16-V77) ; [50] « Les gens t'interrogent sur l'Heure ; dis (leur) en fait sa connaissance est détenue par Allah. Et qui te dit que l'heure ne serait peut-être pas proche »? (S33-V63)

Les Trois Livres de l’Univers

Publié dans L'Univers

Avez-vous admiré le ciel de minuit dans un désert ou au-dessus d’un océan par un temps limpide sans clair de lune ? Avez-vous tenté de compter les étoiles, de suivre des étoiles filantes, de tracer à l’œil les contours de la voie lactée ou pénétré par la pensée dans la profondeur des ténèbres dans une direction, puis dans une autre ? Avez-vous un soir de pleine lune questionné la lune si elle ne se fatigue pas de tourner depuis des milliards d’années autour de la terre et du soleil, la face tournée vers nous?
Avez-vous osé lire un jour quelques passages du Coran en Arabe ou traduit, qui parlent des cieux, de la terre, des étoiles, du soleil, de la lune, de la naissance de notre monde et de sa disparition ?
Avez-vous enfin lu le livre de Stephan W. Hawking titré : "Une brève histoire du temps du Big-bang aux Trous Noirs" ? L’avez-vous médité en pensant à votre petit être et à votre univers, en toute humilité ?

Les Trois Livres de l’Univers II

Publié dans L'Univers

P80- L'infiniment petit et l'infiniment grand ; en effet, l'homme navigue entre les deux infinis ; ce qu'il voit, entends, comprend ou sait, est infiniment peu :

« Il n'est point besoin que Je jure, ni par ce que vous voyez ni par ce que vous ne voyez pas ». (S69-V38/39) ; [20]
« Dis (leurs), l'âme fait partie du secret de mon Seigneur, et il ne vous a été donné que peu de connaissances ». (S17-V85) ; [21] « Allah ne doit pas vous dévoiler l'inconnu ». (S3-V179) « Il possède les clés de l'inconnu ; Il est le seul à le savoir ». (S6-V59) ; [66]« C'est Allah qui est parfaitement au secret de l'inconnu dans les cieux et dans la terre ; Il est sans doute au secret de ce qui se passe dans les cœurs ». (S35-V38)

UA-59326506-1