Jésus n'est pas mort crucifié

Publié dans L'Histoire

Selon Gunnar Samuelsson, de l'université de Gothenburg, en Suède, Jésus n'a pas pu mourir sur la croix, rapporte le Telegraph du Dimanche 27 Juin 2010
Le chercheur vient de soutenir une thèse sur ce sujet . Selon lui, il n'y a aucune preuve que les Romains pratiquaient la crucifixion à l'époque. La légende de son exécution serait donc fondée sur les traditions de l'Eglise chrétienne et les illustrations artistiques plutôt que des textes antiques. Gunnar Samuelsson affirme que : « la Bible a été mal interprétée, qu'il n'y a aucune référence directe à l'utilisation de clous ou à une crucifixion, Dans les textes, il serait dit que Jésus «portait un "staurus" vers le Calvaire», ce qui ne signifie pas nécessairement une «croix», mais peut aussi vouloir dire un poteau ».
Les textes en grec ancien, en latin et la littérature hébraïque, d'Homère au premier siècle après JC, décrivent un arsenal de supplices, mais aucun ne mentionne la «croix» ou la «crucifixion», relève le théologien. Gunnar Samuelsson en conclut:
« La compréhension actuelle de la crucifixion comme punition est donc sérieusement remise en cause.
Les textes bibliques ne décrivent pas non plus comment Jésus aurait été fixé à la croix.
Si vous êtes à la recherche des textes qui dépeignent l'acte de clouer sur une croix, vous ne trouverez rien du côté des Evangiles ». (Fin de citation du Telegrph).

Commentaire du site merveillescoraniques :
En fait on a trouvé récemment, un trésor historique en terre d’Egypte. Mais comme d’habitude, les Egyptologues et à leur tête l’Office National de l’Archéologie Egyptienne, sont enclins à ne dévoiler de leur découverte que ce qui les arrange ou ce qui sert les desseins politiques de leur hiérarchie !
Je ne prendrai comme témoin que l’article publié dans le site ″Encyclopédies de l’Ijaz scientifique du Coran et de la Sunna″. En voici une traduction succincte:

Ils ne l’ont ni tué ni crucifié, mais il leur a été simulé
(Coran S4-V157/158)



Titre: La Bible de Judas
Légende: "Selon la Bible de Judas, Jésus aurait déclaré que Judas sera crucifié à sa place et il apparaîtra aux gens que c’est le Christ qui a été crucifié"

 

Allah dit : Et à cause de leur dire: «Nous avons sûrement tué le Messie Jésus, fils de Marie, le Messager d’Allah»... Or, ils ne l’ont ni tué ni crucifié; mais il leur fut simulé! Et ceux qui se sont mis en discorde à son sujet sont vraiment dans l’incertitude: ils n’en savent rien, ils ne font qu’entretenir des doutes. La certitude est qu’ils ne l’ont pas tué, mais Allah l’a remonté vers Lui. Allah est Puissant et Sage. (S4-V157/158)
L’histoire commence lorsqu’on découvrit au début des années 70 (en 1972 exactement) le manuscrit d’une Bible en langue copte. Il faisait partie d’une collection manuscrite retrouvée au Hameau de Hamadi. Celle-ci était sur papyrus et en style codex. Ceci signifie qu’elle datait du 2° siècle après Jésus.

Les paysans qui ont découvert ces trésors, les ont vendus à des antiquaires. Ces derniers ont cherché un acquéreur au plus haut prix ; et le trésor atterrit dans les coffres d’une banque : il y resta de nombreuses années. Pendant ce temps, les papyrus à base de plantes, tel que nous le savons, ont commencé à se dégrader et à s’effriter. Lorsqu’ils ont été remis à des savants, ces derniers ont pu, avec beaucoup de peines, les recoller et les restaurer. Ils découvrirent alors qu’il s’agissait de la Bible de Judas.
Dans son numéro, paru le 7 février 2006, le Washington Times publia un article titré : Judas stars as 'anti-hero' in gospel - By Julia Duin
Dans cet article, l’Association Nationale Américaine de Géographie (National Geographic) publia la photographie d’un manuscrit historique datant du 3° siècle après Jésus et l’appela : La Bible de Judas.
Cette Bible fut traduite en Anglais en 2005 et vendue sur le marché en 2006.
 


Judas était un disciple de Jésus, il écrivit à la fin de sa Bible le texte suivant :
" Near the end of the Judas gospel, Jesus tells Judas he will "exceed" the rest of the disciples "for you will sacrifice the man that clothes me."
Ceci signifie que le Christ s’adressa à Judas en ces termes : ″Tu seras sélectionné du reste des disciples pour que tu sois l’homme qui me couvrira et sera sacrifié à ma place″.
Ainsi Judas fut sacrifié en lieu et place de Jésus.
Certaines sources disent que Judas fut exécuté pour avoir trahi le Christ, d’autres parlent tel qu’il le dit lui-même dans sa Bible, de sacrifice.
A la suite de la diffusion de cette Bible antérieure à la venue du Coran, Les responsables de l’Egyptologie ont manifesté encore une fois leur complicité avec l’église et les autorités politiques, pour étouffer la vérité :
Le Dr Zahi Ouahès Directeur de l’Office National de l’Archéologie Egyptienne, fit cette surprenante déclaration à alarabiya.net :
″Nous avons « refusé » dit-il, de dévoiler les détails de cette version (de la Bible), pour respecter les « sentiments » des Coptes″
Et on apprend par la même source :
L’Eglise copte nie son opposition à la récupération de la Bible de Judas par l’Egypte!
Que dit le Saint Coran à ce sujet ?
Pour sa part, le Coran ne dit ni pourquoi ni comment le substitut de Jésus fut exécuté ; le sens apparent du Verset permet de penser à une crucifixion. Mais, sur la naissance et la mort du Messager de Dieu, il est clair et catégorique. C’est une merveille historique et scientifique qui prouve l’authenticité et la véracité du livre d’Allah. Pour ne pas se désavouer et préserver ses intérêts, l’Eglise continue à la méconnaître. Mais la vérité coranique s’entête à lever la tête aussi haut qu’un palmier en plein désert !
1- Naissance de Jésus
" Evoque le jour où les Anges dirent: ″ Marie ! Saches qu’Allah t’envoie l’heureuse nouvelle d’une révélation de Sa part: son nom sera «Al-Masīḥ, Issā», fils de Marie ; il est illustre ici-bas et dans l’au-delà ; il fera partie des rapprochés d’Allah. Il parlera aux gens dans le berceau et lorsqu’il sera adulte ; il sera parmi les gens du bien.  Elle s’écria: ″Seigneur! Comment aurais-je un enfant, alors qu’aucun homme ne m’a touchée? - ″C’est ainsi! dit-Il, Allah crée ce qu’Il veut. Quand Il décide d’une chose, Il lui dit seulement: «Sois»; et aussitôt elle est. "  (S3-V45)

2- Mort de Jésus
" … Et à cause de leur dire: ″Nous avons sans aucun doute tué le Christ Jésus, fils de Marie, le Messager d’Allah″. Or, ils ne l’ont ni tué ni crucifié; mais il leur a été simulé! Et ceux qui sont restés en désaccord à son sujet, sont en fait dans l’incertitude. Ils n’en ont aucune connaissance sûre ; ils ne font qu’entretenir des doutes. Mais ils ne l’ont certainement pas tué ; En fait, Allah l’a remonté vers Lui. Allah est Puissant et Sage (S44-V157/158)
Puis, quand Jésus ressentit de l’incrédulité, de leur part il dit: ″Qui sont mes alliés pour la cause d’Allah? ″ Les apôtres répondirent: ″Nous sommes les alliés d’Allah. Nous croyons en Allah, et témoigne que nous lui sommes soumis. Seigneur! Nous avons cru à ce que Tu as fait descendre et avons suivi le messager. Inscris-nous donc parmi ceux qui ont témoigné (leur foi en toi)». (Les autres) se sont livrés à l’intrigue. Allah monta son intrigue. Allah est en fin de compte le meilleur des stratèges! Allah dit alors: ″ Jésus ! J’ai décidé de mettre fin à ta vie et je vais te remonter vers Moi ; je vais te purifier (de la souillure) des mécréants, et je vais placer ceux qui te suivent au-dessus des mécréants, jusqu’au Jour de la Résurrection. Puis, c’est vers Moi que se fera votre retour, et Je prononcerai alors mon jugement pour vous, sur toutes les choses sur lesquelles vous étiez en désaccord. (S3-V52/55)
Pour Allah, Jésus est comme Adam ; Il le créa à partir de la terre, puis Il lui dit: «Sois»: et il fut.  La vérité vient de ton Seigneur. Ne sois donc parmi les sceptiques. "
(S3-V59)

3- Conclusion
A la lecture de tous ces documents et de ces Versets irréfutables, la certitude coranique se confirme par le témoignage des chrétiens eux-mêmes et par leur Bible.
Jésus (AS) a été créé de terre au même titre qu’Adam (AS), il fut insufflé dans l’utérus de Marie (AS) à l’image d’une insémination que la science de nos jourspratique. La Vierge le porta en son sein tel que décrit par le Verset suivant :
« Evoque dans le Livre (le Coran), Marie. Un jour, elle quitta sa famille et se retira en un lieu situé à l’Est. Elle plaça un voile qui l’isola d’eux. Nous lui envoyâmes alors Notre Esprit (Gabriel) ; il se présenta à elle sous l’apparence d’un homme en parfaite forme. Elle dit: ″Je prie le Tout Miséricordieux de me protéger contre toi et que tu sois pieux.″ Il dit: ″En fait, je suis un Messager de ton Seigneur pour te faire don d’un fils béni″. Elle répondit: ″Comment puis-je avoir un fils, alors aucun homme ne m’a touchée, et que je n’ai jamais été une prostituée? ″  Il dit: ″Ainsi ordonna ton Seigneur! Cela M’est chose facile, (dit-Il)! Et Nous ferons de lui un miracle pour l’humanité, et une miséricorde de Notre part. C’est chose déjà décidée″. Elle en devint donc enceinte et se retira avec lui en un lieu éloigné. Puis les douleurs de l’accouchement la prirent près du tronc du palmier. Elle s’écria alors : ″Ah ! Si je pouvais être morte avant cela, et que je sois tombée dans l’oubli et ignorée!″. Il l’appela alors d’en dessous, (en disant): ″Ne t’afflige pas ! Ton Seigneur a placé à tes pieds une source. Secoue vers toi le tronc du palmier: il fera tomber sur toi des dattes fraîches et mûres. Mange donc et bois et retrouve ta quiétude! Si jamais tu vois un humain, dis [lui:] ″J’ai décidé de dédier un jeûne au Tout Miséricordieux ; je ne parlerai donc aujourd’hui à aucun être humain″. Puis elle vint auprès des siens en le portant. Ils s’exclamèrent: «Oh ! Marie, tu as fait une chose monstrueuse! Oh ! Sœur (des) de Hārūn, ton père n’était pas un homme de mal et ta mère n’était pas une prostituée».  Elle le montra d’un signe. Ils dirent: ″Comment parlerions-nous à un bébé au berceau? ″  (le bébé) parla en disant: Je suis bien un serviteur d’Allah. Il m’a donné le Livre et m’a désigné Prophète. Il m’a béni partout où je serai; et Il m’a recommandé de faire  la prière et de donner la Zakāt, tant que je serai en vie. Il m’a recommandé également d’être loyal envers ma mère. Il n’a fait de moi ni un tyran ni misérable. Et (Son) salut m’a été dédié le jour où je naquis, et qu’il le soit le jour où je mourrai, ainsi que le jour où je serai ressuscité vivant.″
Tel est Issa (Jésus) fils de Marie, parole de vérité, dont ils doutent. Il ne convient à Allah de S’attribuer aucun fils. Gloire à Lui! Quand Il décide d’une chose, Il dit seulement: «Sois!» et elle est. » (S19-V16/35)

Jésus (AS) n’est donc ni un Dieu ni un fils de Dieu ; il est fils d’Adam fils de Marie et enfanté sans père comme Adam. Il n’a été ni assassiné ni crucifié. Il est mort comme tous les hommes ; pour le sauver des Fils d’Israël mécréants et le purifier, Allah le remonta au ciel.

regardons la video suivante :

Pour jeter le doute, les non-Musulmans diront que cette Bible n'est pas de Bernabet, elle aurait été écrite après l'avènement du Coran, par un Musulman.
Seule une analyse authentifiée, au C12/14 pourrait le confirmer.
Les Musulmans sont-ils capables de la faire ? Voir la video sur Youtube  

Par le Professeur Docteur Salama Abdelhadi - Recteur de la faculté des sciences de l’Energie
Université du Sud de la Vallée – Assouan - Egypte - Ancien Général de l’Armée Egyptienne
Adapté pour le site merveillescoraniques.net :
Par Mohammed MESSEN
Revu par Bakir Abousseddik
Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos@ slate.fr

 

Bibliographie
 [Lire l'article du Telegraph et le résumé de la thèse sur le site de l'université de Gothenburg]
Lien Washington Times
Revue National Geographic

UA-59326506-1